Trois membres du gouvernement se sont dépêchés à l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona, à Ampefiloha, hier soir. Il s’agit du Ministre auprès de la Présidence chargé des Mines et du Pétrole ZAFILAHY Ying Vah, le Ministre des Travaux publics Razafimandimby Eric ainsi que le Secrétaire d’État chargé de la gendarmerie nationale, le général de division, Randriamahavalisoa Girard.
Cette délégation dirigée par le Ministre ZAFILAHY Ying Vah, est envoyée par le Président de la République Hery Rajaonarimampianina. Un accident de circulation s’est produit la nuit du mardi 08 mai 2018 sur la route nationale 4, avant l’entrée au pont du Kamolandy ,Andriba. Un car baptisé « Karandalina » reliant la capitale à la région SAVA a fait 5 morts, 54 blessés qui ont déjà bénéficié des soins à Maevatanana et par la suite, ont été évacués à l’HJRA Antananarivo, dont 11 sont actuellement dans ledit hôpital afin de poursuivre leurs traitements.

Lors de cette visite à l’HJRA ,le Ministre auprès de la présidence chargé des Mines et du Pétrole ZAFILAHY Ying Vah a affirmé « Nous sommes ici pour présenter la condoléance aux familles des défunts mais aussi de transmettre le message de réconfort et le prompt rétablissement de la part du Président de la République Hery Rajaonarimampianina à ceux qui sont encore hospitalisés ici ».Depuis l’évacuation des blessés à l’hôpital HJRA, la coopérative, s’est engagée au paiement des frais d’hôpital de ces victimes. Ces ministres envoyés par le chef de l’Etat a remis une enveloppe contenant la somme de 5 millions d’ariary ,venant du couple présidentiel pour aider la famille de ces derniers .
A l’occasion , le Ministre auprès de la Présidence chargé des Mines et du Pétrole ZAFILAHY Ying Vah a mentionné que « l’État prendra en charge les frais médicaux des victimes de cet accident ». Rabary Nary Tiana,urgentiste à l’hôpital Hjra a conclu que « Les victimes qui sont restés à l’hôpital ont subi des coups au niveau de la tête et du thorax, 2 sont encore en salle de réanimation » . Questionné sur l’accident,le Ministre des Transports Publics, Razafimandimby Eric a expliqué que « des efforts ont été entrepris par l’État, par le biais de son département, pour la mise en place des panneaux de signalisation et des casseurs de vitesse. Il a lancé un appel aux usagers de la circulation d’être prudents ».